Questions / réponses sur le plan d’épargne retraite (PER)

Le PER Plan d’épargne retraite est un nouveau dispositif disponible depuis le 01 octobre 2019.

Cette nouvelle solution d’épargne remplace les dispositifs retraite existants (PERP, Madelin, PERCO, Article 83).

PER Vrai nouveauté ?

Oui, la plus importante évolution est la possibilité de sortie en capital à la retraite contrairement aux placements retraite précédent ou la majorité du capital était transformée en rente.

Oui en terme de gestion de l’épargne, les PERP et Madelin étaient parfois faibles en offre financière et option de gestion, les contrats annoncés par les assureurs semblent proposer des services bien supérieur, équivalent à l’assurance vie.

A qui s’adresse le PER individuel :

Le Plan d’épargne retraite individuel (PERIN) s’adresse à tout particulier, sans condition d’âge ou d’emploi. (Salariés, TNS, enfants mineurs, retraités, personnes sans emploi, fonctionnaires, commerçants, artisans…).
– Plus particulièrement : si vous souhaitez préparer une retraite par capitalisation et / ou si vous êtes intéressé par les avantages fiscaux du PER.

Pourquoi ouvrir un PER ?

  • Le système de retraite par répartition est en faillite.
  • - Nous allons vivre plus vieux.
  • - Nous sommes fortement imposés.

>>> Le PER permet de se constituer un capital qui est partiellement bloqué jusqu'à la retraite et qui en contrepartie permet de diminuer les impôts.

Quand ouvrir un PER ?

Le Plan d'épargne retraite est accessible à tous.

– Plus précisément : Plus vous épargner tôt sur un PER plus le capital sera important à votre retraite.

Recevoir+une+documentation

Combien épargner sur un PER ?

Le montant déductible des impôts que nous pouvons verser sur un PER est plafonné.

Toutefois, rien n’empêche de placer plus que le plafond déductible. En effet vous avez la possibilité de renoncer à la déductibilité à l’entrée pour bénéficier d’une fiscalité différente à la sortie

Quel est le plafond de versement déductible sur un PER ?

La limite de déduction pour chaque membre du foyer fiscal est au minimum de 10 % du PASS de l'année précédente ou 10 % des revenus nets professionnels (après un abattement de 10 %) de l'année précédente plafonnées à 8 fois le PASS.
Pour 2019, le plafond est compris entre 3 973 € et 31 786 €.
Ce plafond de déduction est commun à tous les dispositifs d'épargne retraite : régime "loi Madelin", régime "Préfon", abondement de l'employeur dans un PERCO, PERP, PER etc...
A savoir :
- Pour les personnes mariées
Les membres d'un couple marié ou pacsé, soumis à imposition commune peuvent déduire leurs versements dans la limite annuelle d'un plafond "familial" égal au total des montants déductibles pour chaque membre du couple.
Ainsi le conjoint peut bénéficier d'une déduction au-delà de son propre plafond dans la limite de la fraction non utilisée par l'autre conjoint. 
- Report du plafond non utilisé

Si vos cotisations d'épargne retraite versées sur une année sont inférieures à votre plafond, le montant non utilisé du plafond peut être reporté pendant 3 ans.

Exemple : une personne célibataire qui gagne 45 000 € / an (tous les ans). Elle n'a jamais épargné sur un contrat retraite.
En 2019, elle peut verser 18 000 € sur un PER
- 4 500 € pour l'année 2018 et 13 500 € de report des 3 dernières années

Dans tous les cas, votre plafond est indiqué sur votre avis d’impôt sur le revenu.

Comment est calculé l'avantage fiscal ?

Les sommes versées sur un PER sont déductibles de votre revenu global.

Si vous êtes dans la tranche marginale d'imposition à 30 %, un versement de 1 000  € sur un PER génère une diminution de 300 € de votre impôt sur le revenu.

Plus d'information sur la fiscalité du PER

Pour la retraite le PER est-t'il suffisant ?

Non, le PER est l'une des solutions qui permet de préparer la retraite, d'autres solutions complémentaires sont à mettre en place (être propriétaire de sa résidence principale, épargner sur des contrats d'assurance vie, ouvrir un contrat d'assurance dépendance …).

PER ou assurance vie ?

Les deux solutions sont différentes. Les deux contrats peuvent avoir un intérêt.

En terme de gestion, les deux contrats se ressemblent. Toutefois le PER offre un avantage fiscal au moment du versement et l'assurance vie permet de garder l'épargne disponible a tous moment et un avantage successoral important.

Peut-on avoir deux PER ?

Oui, vous pouvez avoir autant de PER que vous le souhaitez, il n'y a pas de limite.

Y-a-t'il une obligation de verser sur un PER ?

Non, une fois que vous avez ouvert un PER il n'y a aucune obligation de faire des versements.

Vous pouvez épargner à votre rythme, selon votre trésorerie et vos objectifs.

Qui peut ouvrir un PER ?

Le PER peut être ouvert à titre individuel (PER individuel) ou par l’entreprise (PER entreprise).

Peut-on avoir plusieurs PER ?

Oui, il n’y a pas de limite.

Il peut y avoir un intérêt important a avoir plusieurs PER pour pourvoir piloté la sortie de son capital comme on le souhaite (plusieurs sortie, succession).

PER pour enfant mineur ?

Oui, cela peut être une solution très intéressante.
L’épargne est bloquée, l’enfant pourra débloquer le capital pour l’achat de sa résidence principale.

Les parents bénéficient de l’économie fiscale.

Quels sont les différents PER ?

- Individuel (remplace les contrats PERP, Madelin, Préfon, Corem, CRH).
- Collectif (remplace le PERCO).

- Catégoriel (remplace l’article 83).

Ensuite nous distinguerons les PER bancaire, compte titres auprès d’un établissement bancaire et les PER Assurance ouvert auprès d’une compagnie d’assurance avec du fonds euros et des unités de compte.

Quelle est la différence entre le PER bancaire et le PER assurance ?

Le PER assurance propose de placer le capital en unités de compte ou en fonds en euros (comme l’assurance vie multisupport).

Le PER bancaire propose de placer le capital en titres, en Fonds Communs de Placement (FCP) ou Fonds Communs de Placement d’Entreprise (FCPE).

Faut t’il avoir son PER Individuel couplé avec son PER entreprises ?

Pas forcement, vous pouvez avoir plusieurs PER, l’important et de regarder les conditions de gestion (frais, option de gestion, mode de gestion, offre financière …).

En fonction de vos objectifs et de votre profil, il convient d’ouvrir le ou les PER qui vous correspondent.

Quels versements peut-on effectuer sur le PER ?

  • Sur un PER Individuel vous pouvez effectuer des versements volontaires. Il n’y a aucune obligation de versement, vous pouvez épargner à votre rythme en versements ponctuels ou programmés.

  • Sur un PER Collectif : le versement est alimenté avec la participation, l’intéressement, l’abondement de l’entreprise, et le transfert de jours de repos.

  • Sur un PER Catégoriel sont réalisé des versements obligatoires de l’entreprise ou du salarié.

Transferts

Il est possible de transférer le capital des anciens produits vers un PER (PERPMadelinPERCOArticle 83PréfonCoremCRH).

Il est possible de transférer un PER vers au autre PER si vous souhaitez changer de compagnie.

Il est également possible de transférer une Assurance vie vers le PER.

Avant le 1er janvier 2023, les sommes issues de contrats d’assurance vie sont transférables sous conditions. Important : la somme transférée est éligible à la déductibilité des versements (dans la limite du plafond de versement PER).

 

Recevoir+une+documentation

Par Sébastien Merle, dernière modification le 19/10/2019. Malgré les efforts mis en œuvre pour mettre à jour régulièrement les informations contenues sur le site, les informations données peuvent contenir des erreurs.